Séance 12 Travail collaboratif

La gestion des comptes dans une application multî-utîlisateurs
o Les comptes d'utilisateurs et les groupes
o Les droits et les profils d'utilisateurs
o Gestion des droits des utilisateurs et des groupes d'utilisateurs, annuaires sur le web

IV L’ ACCES AU RESEAU LOCAL PAR L’UTILISATEUR

Pour accèder à un système fonctionnant avec WindowsNT, windows 2000, Windows XP, il faut s’identifer à l'aide d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe (on parle d'ouverture de session). La boîte de dialogue Informations de session sert à ouvrir une session sur un ordinateur ou sur un domaine.

Plusieurs options sont alors offertes :

Utilisateur : tapez le compte d’utilisateur (celui-ci doit avoir été créé par l’administrateur réseau)
Mot de passe : sécurité supplémentaire.
Domaine : sert à ouvrir une session sur un domaine. Un domaine désignant un ensemble de périphériques et de stations, il n’y a à priori qu’un seul domaine réseau dans un réseau global d’établissement. 

 

travail collaboratif 01

V QUEL DROITS POUR L’UTILISATEUR ?
A Les droits de l’utilisateur sont définis à la connexion
travail collaboratif 02

La connexion de l’utilisateur consiste
·         à identifier celui ci comme étant autorisé à utiliser les données et applications du réseau
·         lui attribuer des droits plus ou moins étendu sur ces données et applications.

En établissement scolaire :

·         Un étudiant aura des droits restreints, limités à ses données personnelles qu’il peut éventuellement mettre en partage avec d’autres étudiants. La configuration du profil peut aussi lui interdire de modifier la configuration de sa station (fond d’écran, choix d’imprimantes, désinstallation de logiciels etc..) ou d’accéder à certains lecteurs (les disquettes personnelles fourmillent de virus, les CD contiennent des jeux…).

·         Le professeur aura des droits élargis : ses données personnelles, toutes les données des élèves, l’ensemble des lecteurs, le  gestionnaire d’impression d’un groupe de machine.

·         L’administrateur réseau ayant tous les droits.
Dans une agence bancaire

·         Le chargé de clientèle a accès à son portefeuille de clients. Peut partager son agenda.

·         Le directeur d’agence a accès à tous les portefeuilles, peut établir des scoring des chargés de clientèles…

·         L’administrateur de réseau régional a tous les droits.

Exemple :
A la connexion de l’élève sur le réseau, le script est chargé, le poste de travail de l’élève sera le suivant :

travail collaboratif 03

Berthier$

sur pedago (O:)

Pédago est le domaine de travail.

Berthier$ est l’espace personnel de l’élève. Son droit y est total : lecture des documents, enregistrement/modification des documents, création de sous répertoire…

L’accès à ce répertoire est réservé à l’étudiant Berthier. Les autres étudiants sont interdits d’accès.

BTS NRC$

sur pedago (P:)

Répertoire de la classe BTS NRC de l’élève. Le sous répertoire travail est un répertoire dans lequel le formateur charge des fichiers. L’élève peut les lire et les copier, mais ne peut les modifier ou les effacer.

Le sous répertoire document est un répertoire commun aux étudiants de la classe. Ils y ont un droit total comme sur leur répertoire personnel. Chaque étudiant peut accéder à ce répertoire.

Echange$

sur pedago (Q:)

Répertoire commun à tous les élèves – étudiants de l’établissement. Répertoire d’échange. Chaque utilisateur du réseau dispose d’un droit total.

Ressources$

sur pedago (R:)

Accès limité à ce lecteur pour l’étudiant. Il y trouve des fichiers classés par discipline (maths, philo, economie..) déposés par les formateurs. L’étudiants ne peut les modifier, ni les effacer, mais peut les copier/coller vers son espace personnel.

Remarque : un formateur aura des droits plus étendus : 

·         Les répertoires de classe BTS NRC
·         Chaque espace personnel / répertoire d’étudiants.
·         Les lecteurs de disquette, clés USB, CD-DVD Rom
·         Gestionnaire d’impression de la salle
·         Etc… selon les besoins du formateur..

Cette exemple illustre la notion de permissions et droits d’accès .

B / Permissions et droits d’accès :

Le partage permet de désigner les ressources auxquelles les utilisateurs doivent pouvoir accéder par le biais du réseau. Lorsqu’un dossier est partagé, les utilisateurs peuvent se connecter au dossier à travers le réseau et avoir accès aux fichiers qu’il contient comme si celui-ci se trouvait en local.

Afin d’accroître la sécurité du réseau, il est possible d’attribuer des permissions à ces ressources pour contrôler les actions des utilisateurs sur ces ressources.
 
Les permissions sont applicables aux dossiers et permettent de contrôler l’utilisation des ressources par un utilisateur donné. Il existe, trois permissions différentes :

  • Modifier permet aux utilisateurs de créer des dossiers et ajouter des fichiers, ainsi que de modifier les données dans les fichiers et ajouter des données aux fichiers. Il leur est également possible de modifier les attributs des fichiers, supprimer des dossiers et des fichiers, enfin d'effectuer toutes les tâches autorisées par la permission Lire.
  • Lire permet à l'utilisateur d'afficher les noms des dossiers et des fichiers, d'afficher les données et les attributs des fichiers, d'exécuter les fichiers programme, et enfin de parcourir l'arborescence des dossiers.
  • Aucun Accès permet uniquement à l'utilisateur d'établir une connexion au dossier partagé. L’accès au dossier est interdit et son contenu n’est pas affiché. Un étudiant ne peut ainsi pas accéder à l’espace de son voisin.
VI LE RESEAU INFORMATIQUE EST LE SUPPORT DE L’INFORMATION

A / Principe
travail collaboratif 04

B / L’utilisation de bases de données

DEUX CAS DE FIGURE :
travail collaboratif 05
Les bases de données et le stockage d’informations commerciales sont utilisées pour mieux comprendre les clients : les informations ainsi traitées et traduites permettent de faire ressortir les besoins de chaque client et lui proposer la  solution adaptée à ses besoins. Il n’y a d’intérêt que dans la mesure où les bases sont régulièrement alimentées en données, et mises à jour. Les capacités de stockage et de circulation des données d’un réseau informationnel sont l’instrument à privilégier.

C / Les applications en entreprises commerciales


° Le travail collaboratif
- Mutualisation et partage de l'information commerciale
- Organisation des échanges
- Mise en œuvre du travail collaboratif

° La gestion de la relation client (GRC ou PGI ?)
- Qualification des données clientèle
- Segmentation de la clientèle
- Actions personnalisées
- La gestion de l’offre
- Logistique (suppry cnain management)
- Approvisionnement (e-procurement)
- Optimisation de l'offre

° La gestion de l’unité commerciale
- Tableaux de bord et simulation (tableur)
- Suivi des objectifs et controle des performances (tableur, SGBD micro, gestion
commerciale. suivi de trésorerie. . .)

° La présentation et la diffusion de linformation commerciale

 

Document collaboratif

Groupe 1 https://mensuel.framapad.org/p/MSEGMZL1xX

 

Groupe 2 https://mensuel.framapad.org/p/OoYdxEjX31

 

Goupe 3 https://mensuel.framapad.org/p/jbjucjc1PM